les dettes de l'UMP

Publié le 27 Juillet 2013

Outre l’invalidation des comptes de campagne de Sarkozy et les 11 millions d’euros à rembourser avant le 31 juillet, le parti doit verser 55 millions d’euros en 5 ans pour combler sa dette.

Dès l’été 2012, Dord avait prévenu Fillon de l’état calamiteux des finances du parti. Puis, dans sa lettre de démission, il avait prédit “un déficit de trésorerie qui atteindra plus de 50 millions d’euros en juin prochain” et “un plan de redressement douloureux”. C’était compter sans les 11 millions d’euros de la campagne présidentielle à rembourser d’ici au 31 juillet. Au début de la semaine, la souscription nationale avait déjà rapporté 5 millions. La dette initiale de l’UMP (hors campagne de Sarkozy) a été négociée l’an dernier avec les banques par Dominique Dord. Le parti doit rembourser 11 millions par an pendant cinq ans. L’actuelle trésorière a versé la première tranche fin juin.

Copie d'un paragraphe issu d'un article intéressant de Carole Barjon à lire ici : http://www.francaisdeletranger.org/2013/07/22/mdfde-cope-la-perle-rare-de-ddv-a-la-tete-dun-parti-en-faillite-iv/

Rédigé par gege

Commenter cet article